19/sang inversé


Contre toute vraisemblance biologique, mais ce n’est jamais le fort des religions, des jambes pâles comme vidées de sang, pour Saint-Pierre tête-à-l’envers nous aurions compris. Derrière Lui, une Jérusalem enfantine, dessinée de la main gauche, autour des collines de terres, le supplément pour la végétation ne fut pas acquitté à l’artiste. Et ce pagne qu’un vent farceur etc.

Mais il semble que, par-delà le grillage et le christ rétro éclairé, les montagnes poursuivent la profondeur de champ. Est-ce que sous ce ciel d’artifice bleu pâle, où moutonne tristement la colère du Père, le cimetière de l’Est parisien, enchevêtrement pentu de pierres brisées par le lichen ou luisantes de soin, marbre poli de triste apparence, de mousses, de boues et d’arbres s’est concaténé à produire montagnes ?

Que découvrirons-nous en sortant du caveau, quel état du monde ; quand cesserons-nous de rêver d’une substitution subite des choses ?

Vic Chesnutt est mort.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 9 février 2010




[RSS] |le mur du fond|

29 septembre 2013 //
27 septembre 2013 // 69/ vérité
25 septembre 2013 // 68/ macula
20 septembre 2013 // 67/ au jardin
18 septembre 2013 // 66/ jean
16 septembre 2013 // 65/ jours comptés
17 juin 2013 // 64/ beeeeeeeeeeeeeh
15 mai 2013 // 63/ reptilarium
2 mai 2013 // 62/ canard
25 avril 2013 // 61/ pur beurre
18 avril 2013 // 60/ tendu
15 avril 2013 // 59/ vautours
29 mars 2013 // 58/ de quelques moustaches
20 mars 2013 // 57 bis/ j’arrive II
4 mars 2013 // 57/ j’arrive I