31/Collinet


Mon cher Collinet vos Jésus m’agacent, vous voulez faire artiste et vous nous donnez du lugubre, du moderne. Vous savez que des familles se sont plaintes de vos nuées. On me dit que Jésus ne s’élève pas parmi les fumées des cheminées des usines à potasse de la plaine d’Argenteuil, que ce monticule verdâtre est un Golgotha de décharge publique et que ce sacré cœur, semble plus être celui d’un moineau que de notre sauveur.

Mais monsieur Lecureux vous et vos frères faites mont d’or sur les morts, alors l’espérance du sacré cœur vous comprendrez que je la vois ténue.

On ne vous demande pas d’y croire mais de faire selon le goût du temps ; vous êtes un artiste d’œuvres à tempérament, payées au douze du mois par des familles douloureuses et laborieuses qui veulent de la grandeur colorée. Si vous croyez à la liberté Collinet, faites un potager, vous comprendrez.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 19 juillet 2011




[RSS] |le mur du fond|

29 septembre 2013 //
27 septembre 2013 // 69/ vérité
25 septembre 2013 // 68/ macula
20 septembre 2013 // 67/ au jardin
18 septembre 2013 // 66/ jean
16 septembre 2013 // 65/ jours comptés
17 juin 2013 // 64/ beeeeeeeeeeeeeh
15 mai 2013 // 63/ reptilarium
2 mai 2013 // 62/ canard
25 avril 2013 // 61/ pur beurre
18 avril 2013 // 60/ tendu
15 avril 2013 // 59/ vautours
29 mars 2013 // 58/ de quelques moustaches
20 mars 2013 // 57 bis/ j’arrive II
4 mars 2013 // 57/ j’arrive I