32/trucage


Il y a un truc, je l’ai toujours su, Jésus a triché, c’est le plomb qui le porte, lui passe sous le pagne, les pieds, l’aisselle. En pareille situation sûrement aurions nous triché nous aussi. Si cela se présente nous préférons toujours ne pas souffrir. La douleur est sans vertu, qui est sans « e »

Nous étions venu dans l’espoir d’un temps clément annoncé, la météorologie est avec l’apéritif la seconde occupation des vacances. Le temps tourna, Collinet a passé la main, les nuages portaient vraiment l’orage de cette fausse fin des temps, il rafraîchit nos femmes et les vêtit, tout alors devint un peu raté. Il était temps de partir.

Nous choisîmes la fêlure, cette trouée par laquelle l’air s’échappait plus qu’il n’entrait. Aspiration vidant tout souffle, c’est ainsi que respirent les morts, laissant aux vivants l’illusion de l’inspiration. Qu’il n’y ait derrière qu’une lumière de fiction nous assure assez.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 5 septembre 2011




[RSS] |le mur du fond|

29 septembre 2013 //
27 septembre 2013 // 69/ vérité
25 septembre 2013 // 68/ macula
20 septembre 2013 // 67/ au jardin
18 septembre 2013 // 66/ jean
16 septembre 2013 // 65/ jours comptés
17 juin 2013 // 64/ beeeeeeeeeeeeeh
15 mai 2013 // 63/ reptilarium
2 mai 2013 // 62/ canard
25 avril 2013 // 61/ pur beurre
18 avril 2013 // 60/ tendu
15 avril 2013 // 59/ vautours
29 mars 2013 // 58/ de quelques moustaches
20 mars 2013 // 57 bis/ j’arrive II
4 mars 2013 // 57/ j’arrive I