38/Anti-Léon


A peu de choses près je suis Léon Gambetta, par la barbe, la joue, le front et par l’œil livré au destin. Je suis là, sur fond grenat gaufré, pour avoir dirigé un gouvernement technique.

L’époque fût technophile à ce point ; faire accroire qu’il y a de la politique sans politique, des choix sans choix, qu’il y a de la nécessité dans les affaires humaines. Ni sauveur, ni providentiel, appelé malgré moi, je ne veux pas le pouvoir, je le ramasse. Je ne fais pas de la politique, je fais de la technique, prendre ici, donner là, couper partout, votre budget est mon tissu, je vous fais un costume, deux tailles en dessous, je vous l’assure vous maigrirez.

Contrairement à Léon, je n’aurais pas de milliers de places, mais votre pain, mais votre salaire, mais vos vacances et votre retraite, tout ce qu’il en restera vous le tiendrez de moi.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 27 janvier 2012




[RSS] |le mur du fond|

29 septembre 2013 //
27 septembre 2013 // 69/ vérité
25 septembre 2013 // 68/ macula
20 septembre 2013 // 67/ au jardin
18 septembre 2013 // 66/ jean
16 septembre 2013 // 65/ jours comptés
17 juin 2013 // 64/ beeeeeeeeeeeeeh
15 mai 2013 // 63/ reptilarium
2 mai 2013 // 62/ canard
25 avril 2013 // 61/ pur beurre
18 avril 2013 // 60/ tendu
15 avril 2013 // 59/ vautours
29 mars 2013 // 58/ de quelques moustaches
20 mars 2013 // 57 bis/ j’arrive II
4 mars 2013 // 57/ j’arrive I