marker - voir le rouge


La force du Fond de l’air est rouge (1978) de Chris Marker, c’est-à-dire son intelligence, tient au regard, c’est-à-dire au montage ; documentaire agrégé, il fait de son agrégation une vision ordonnée et multiple, vision à facettes, de l’oeil de la mouche ou du cristal taillé.
Il faut se laisser ébranler, être mis au mouvement de la réflexion, par les images des mères de Minamata demandant des comptes au patron de l’usine qui a empoisonné leurs enfants, ces mères lui rappelant qu’il a aussi des enfants et qu’il doit cesser de sourire, que ce sourire est infamant ; ces mères donnant à leur reproche ce sens terrible, vous avez brisé la chaîne par laquelle les enfants succèdent à leurs parents.
Et les images remarquables, bleues, douces, des ouvriers, calmes, posés se demandant que faire de leur grève maintenant que les caisses sont vides, produire mais comment, mais quoi, mais pourquoi ; et cette rage de n’être pas suivi par "les autres"

< p align=justify>Aux ruses du pouvoir préférant s’accommoder de la révolte en l’ordonnant plutôt que de l’affronter, s’adjoint l’acharnement des groupuscules à se haïr ; faut-il, dit Marker, attendre de se retrouver dans un stade encadrés par des militaires pour que nous rendions compte que nos luttes étaient proches ?

Tristesse épuisée du spectateur à l’endroit où un homme dit son espoir d’un pouvoir de gauche.

A peine une nostalgie tant ceci nous paraît être les images d’un pays éloigné.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 26 octobre 2008




[RSS] |refaire la moelle /// citations, lectures &visions|

30 juin 2009 // Roubaud 1
11 mai 2009 // flaubert 2
26 avril 2009 // Lefebvre 1
15 avril 2009 // kafka
19 janvier 2009 // valery 4
10 décembre 2008 // valery 3
4 novembre 2008 // flaubert 1
4 novembre 2008 // perec 3
26 octobre 2008 // bonheur de la marchandise
26 octobre 2008 // marker - voir le rouge
26 octobre 2008 // l’intelligence réjouit : Elie Faure
26 octobre 2008 // perec 2
26 octobre 2008 // Valery Bleu
25 octobre 2008 // perec 1
25 octobre 2008 // épars 1